C'est une page sombre de l'histoire coloniale française remise en lumière par une bande dessinée : en 1903, un homme est exécuté de manière barbare, dynamité par deux administrateurs coloniaux au nord de Bangui.