« Qui a tué mon père » est le premier texte d'Edouard Louis pour le théâtre. Ce transfuge de classe qui a quitté sa famille ouvrière à cause de son homosexualité et qui est devenu écrivain à Paris raconte son retour chez lui.