L’intellectuelle marocaine Leila Slimani, Prix Goncourt en 2016 pour son roman Une chanson douce, publie cette semaine un essai aux éditions des Arènes qui fait déjà grand bruit.