C’est une création mondiale engagée que propose le Festival lyrique d’Aix-en-Provence cette année : un opéra de chambre en hébreu inspiré du conflit qui traverse la Terre sainte.