C’est le premier grand choc de la compétition au festival de Cannes, et le premier film français projeté hier soir au Grand théâtre Lumière : «Les Misérables», un premier long métrage signé Ladj Ly.