Le père dominicain Najeeb Michaeel habite à 30 km de Mossoul en Irak, à Karakoch, un village chrétien encore épargné par Daech. Dans la bibliothèque du couvent, il découvre des centaines de manuscrits anciens et c’est alors une course contre la montre.