L’Institut du monde arabe donne carte blanche à l’artiste franco-tunisien Lassaâd Metoui. C’est un artiste qui s’est formé très jeune à la calligraphie.