Qui dit que la harpe est l’instrument des anges ? Sous les doigts d’Emmanuel Ceysson, premier harpiste de l’Orchestre de l’Opéra de Paris à 22 ans et depuis 2015 au Metropolitan Opera de New York, l’instrument prend un air de diablotin.