Le deuxième film français entré en compétition dimanche au festival de Cannes est signé Céline Sciamma. Dans Portrait de la jeune fille en feu, la réalisatrice met en scène un amour lesbien, une passion impossible entre une jeune fille noble et une artiste chargée de faire son portrait.