Le chorégraphe passe d’un pied léger du classique au contemporain, de la danse orientale au hip hop.